L’émancipation de l’Icann face aux Etats-Unis

contact
01 85 08 38 06
Penguin 4.0 : Mise à jour de l’algorithme
28 septembre 2016
Shazam, lance une version Lite
11 octobre 2016

L’Icann, une instance sortie de l’influence américaine après de longues années de débats pour faire de celui-ci un domaine international et non gouverné par les États-Unis.


Petit rappel : Qu’est-ce que l’Icann ?

L’Icann ( Internet Corporation for Assigned Names ans Numbers) est un organisme de coopération internationale à but non lucratif créé il y a 18 ans. Son objectif est « simple » : Piloter la gestion internationale de l’attribution des noms de domaine et des adresses IP. L’Icann a pour mission de préserver la stabilité opérationnelle d’Internet, de promouvoir la concurrence… .

Depuis 1998, l’Icann est la seule instance qui régule l’internet mondial grâce à la validation des noms de domaine.

Pour rappel depuis le 1er octobre, l’Icann qui était encore sous contrat avec l’État Américain, s’est vu changer de statut. Le contrat sur les fonctions IANA ( Internet Assigned Numbers Authority) a expiré. Washington a donc mis fin à sa supervision historique de cet organisme.

Les États-Unis avaient prévu en mars 2014, de renoncer au contrôle de l’Icann pour en confier la gestion à une organisation internationale (hors ONU)

Mais ce nouveau modèle fait peur à certains car cela signifie que des régimes autoritaires voir totalitaires pourraient avoir un plus grand contrôle sur internet.
D’après Axelle Lemaire, secrétaire d’État au Numérique annonçait que certains points pourraient avoir « pour conséquence de marginaliser les Etats dans les processus de décision » au bénéfice des entreprises privées.

L’Icann doit encore faire face à de nombreux combats pour se créer et appliquer son nouveau modèle, complexe, impliquant de nombreux acteurs.

Comments are closed.