Du changement dans les consignes données par Google à ses évaluateurs pour le SEO

contact
01 85 08 38 06
Google offre 70 000 formations en France.
12 mai 2017
Nouvelle fonctionnalité LinkedIn : « Recherche des membres à proximité »
1 juin 2017

Le 11 mai, Google a mis à jour son « General  Guidelines », un document vous expliquant comment Google réalise son « Search Quality Rating », c’est-à-dire, comment Google réalise l’évaluation et la notation de votre page pour son référencement.  Le document est disponible en anglais : ici

Avec pas moins de 157 pages, le rapport contient de l’ancien mais aussi du nouveau, mais alors qu’est ce qui a changé ? Nous allons passer en revue quelques-uns des éléments les plus importants mis à jour.

Les évaluateurs

 

Tout d’abord au sujet des évaluateurs, ces personnes qui évaluent la qualité des pages. Ces consignes sont avant tout pour eux en quelque sorte puisque ce sont ceux qui vont suggérer à Google de quelle manière est vue votre site.  Ces évaluateurs, qui ne sont pas engagés par Google lui-même mais par des vendeurs externes, doivent être objectifs mais la qualité des évaluations doit parfois avoir tendance à changer selon la langue et l’endroit, et donc selon les évaluateurs.

Les concernant, désormais, Google demande plus d’expertise et plus de professionnalisme, en effet Google mentionne qu’« Il est important que vous soyez familiarisés et à l’aise en utilisant un moteur de recherche, nous vous encourageons à être un expert », ou encore « Important: vous devez être très à l’aise pour explorer les sites Web, en cliquant sur les liens et en modifiant les URL dans la barre d’adresse de votre navigateur Web. » Dans la version précédente il était indiqué « Vous ne devez pas être un expert dans les URLs, les pages Web ou la conception du site Web. » Plus de rigueur donc dans le choix des évaluateurs.

 

Le type de pages ne prédétermine pas la qualité

 

On se dit tous parfois que si cet article vient de tel site web, alors il est forcément de bonne qualité. Par exemple si je suis sur une page Web du journal « Le Monde », ou encore « Le Point » il est rare que je doute de la qualité des informations. Et bien Google ne pense pas comme ça et il l’a clarifié dans cette nouvelle version, la consigne aux évaluateurs est très claire « Le type de page ne détermine pas l’indice de qualité de la page, vous devez comprendre le but de la page pour déterminer la note. » une indication rajoutée par Google et qui remplace un exemple donné très peu clair dans la version précédente.

Le terme YMYL « Your Money, Your Life » redéfini.

 

Tout d’abord quel est ce terme ? En réalité, il désigne les pages qui donnent des informations importantes, pouvant changer le cours de votre vie. Ces pages sont définies par Google comme étant des contenus qui :

  • Sollicitent des données personnelles importantes (N° de compte bancaire, numéros de permis de conduire, numéros de carte d’identité)

  • Effectuent des transactions financières comme des organismes de crédit en ligne.

  • Donnent des conseils médicaux ou pouvant impacter sur la santé physique.

  • Donnent des conseils majeurs pour la prise de décisions importantes (achat de maison, de voiture)

  • Offrent un service de conseils financiers ou légaux pouvant impacter vos finances ou votre bonheur.

Ici c’est ce dernier terme qui a été redéfini. Dans la version précédente, Google parlait de « richesse » un terme bien large autant en Français qu’en anglais, où il peut désigner la richesse financière, la richesse familiale, le savoir, etc. Désormais Google parle de « Stabilité Financière » et y ajoute à coté => côté « le bonheur ». À noter que, et cela n’a pas changé, ces pages doivent provenir de sites web de bonne réputation et le contenu créé avec un haut niveau d’expertise dans le domaine développé.

Les onglets → Commentaires clients

 

Google indique que les utilisateurs doivent désormais faire plus attention au contenu des onglets des pages tels que les onglets contenant les commentaires clients car ils peuvent être vus comme du « Main Content » par Google, c’est-à-dire le contenu général utilisé pour le référencement par Google. Ainsi, les commentaires client =>clients seraient désormais bien pris en compte dans le référencement d’une page.

La publicité n’impacte toujours pas la notation et mieux (pire?) encore.

 

Google avait déjà précisé que la présence ou l’absence de publicité sur un site n’avait aucun impact sur sa notation, mais il a également rajouté un élément « Les annonces peuvent contribuer à une bonne expérience utilisateur. » Que comprendre ici ? On ne peut que supposer car nous ne disposons pas de plus d’explications, mais cela est peut-être relatif aux publicités très bien placées ayant un rapport avec le sujet du site.

Une nouvelle section : Les facteurs les plus importants de la notation de vos pages

 

Voici ce que prennent en compte le plus globalement les évaluateurs pour noter votre site web. Les taches mentionnées font référence à des tests que doivent réaliser les évaluateurs sur les sites afin de donner la note par exemple tester la version mobile du site, sa lisibilité etc.

  • Expertise, autorité, fiabilité (E.A.T en anglais) : c’est une caractéristique de qualité importante . Les tests suivants permettent de compléter cette évaluation :

  • Qualité et quantité du contenu principal: la note devrait être basée sur la page de destination de l’URL de la tâche.

  • Informations sur le site Web / informations sur le responsable du site: liens pour aider au site web

  • Réputation du site Web: des liens pour aider à la recherche de réputation seront fournis.

A propos / Nous contacter

 

Cette section est importante surtout pour les sites d’e-commerce ou relatifs à des transactions financières, la note utilisée pour le référencement du site pourrait être impactée par l’absence d’une section dédiée complète sur ces sites Web

Trop de publicités, publicités encombrantes ou trompeuses.

 

Google met l’accent en créant deux nouvelles sections à propos de ces publicités. En effet, les publicités dites « distrayantes » empêchant l’utilisateur d’accéder au « Main content », le forçant à cliquer sur une annonce payante ou à chercher à fermer la publicité pour lire le contenu, impactent la note du site pour son référencement, c’est également le cas pour les publicités trompeuses, telles que les faux boutons « télécharger » sur les pages de téléchargement de logiciels par exemple.

Google dit « Il devrait être indiqué clairement les parties qui sont du contenu principal (Main content » , des interactions avec les réseaux sociaux et les annonces. Il devrait également être clair de ce qu’il se passe lorsque les utilisateurs interagissent avec le contenu et les liens sur la page Web. Si les utilisateurs sont induits en erreur en cliquant sur une publicité ou si les clics sur Annonces rendent les utilisateurs surpris, trompés ou confus, une évaluation revue à la baisse (Low) est justifiée. »

En conclusion

 

Il y a bien sûr eu beaucoup d’autres changements qu’il serait trop long d’énumérer mais ce sont ceux qui nous ont parus => paru les plus courants et importants. Bien évidemment toute la section sur la notation des pages notées comme de très haute qualité à très basse qualité est à retrouver sur le lien plus haut et pour en savoir plus sur ce qui a changé par rapport à la dernière version, vous pouvez vous rendre ici, l’intégralité de l’article recense le moindre mot qui a été modifié par Google… En anglais !

Que pensez vous de ces nouvelles consignes ?

Comments are closed.