Google offre 70 000 formations en France.

contact
01 85 08 38 06
L’e-mail Marketing, une arme redoutable de la relation client.
5 mai 2017
Du changement dans les consignes données par Google à ses évaluateurs pour le SEO
18 mai 2017

Sébastien Missoffe patron de Google France annonce le lancement du programme à Angers le 11 mai 2017 dans le but de former des professionnels issus de divers secteurs aux outils numériques.

Le géant Google souhaite contribuer à la digitalisation du pays, facteur en plein essor aujourd’hui. Les cibles principales sont les TPE et PME , l’enjeu étant de les convaincre de s’initier à internet. Les avantages pour les petites entreprises à être présentes sur le web sont multiples énonce M. Missoffe.

 

Un avantage certain pour Google.

Vous l’aurez compris, Google veut amener les artisans, commerçants et autres professions à utiliser ses outils tel que Google My Business, Google Analytics ou encore Google Adwords. Pour cela faut-il encore que ces professionnels possèdent une présence en ligne. Le but est donc de proposer des formations simples comme la formation Digital Active permettant même aux novices de comprendre pourquoi internet est indispensable à leur activité.

Pour Google, cette démarche s’apparente à de la publicité gratuite, enfin une fois les formations amorties. Pour l’entreprise Américaine c’est un investissement à long terme, même si le numérique est déjà bien développé en France. Il est donc crucial de faciliter l’accès au web pour en faire un outil pour tous.

 

 

Une initiative profitable aux particuliers.

Les particuliers auront également accès à ces formations, notamment pour faciliter l’emploi. Le marketing digital deviendra ainsi une véritable compétence pour les jeunes diplômés qui seront capables de créer des sites web, des applications smartphones ou même d’analyser des données web. Google veut remédier à la demande d’emploi non pourvue dans le secteur du numérique, 50 000 selon Sébastien Missoffe.

.

Les fausses informations pullules sur le web. On appelle ça des « Fake-news », c’est un véritable problème pour Google. À l’avenir l’entreprise coupera la publicité sur les sites relayant ces informations. Pour les contenus violents, racistes, etc. Google affirme surveiller 100 000 vidéos par jours. L’année dernière c’est 14 millions de vidéos qui ont été supprimées. Les robots du moteur de recherche ne cessent de s’améliorer pour filtrer aux mieux ces nuisances.

 

Et vous, êtes-vous passé au digital ? Faites-vous confiance à Google pour développer votre entreprise ?

Onlink conçoit et fourni des sites internet en marque blanche, un service 100 % revendeur.

Comments are closed.